Articles ...en direct de la basse cour !

1

Manuel de savoir (sur)vivre à l’usage d’un papa désemparé (1)

Voilà la situation : Il est 1h du matin, et voilà vingt minutes que votre femme pleure à chaudes larmes. Impossible de savoir pourquoi. Elle n’a a priori aucune raison de vous en vouloir (vérifiez bien quand même) alors vous suspectez les hormones. Elle a des hoquets, elle n’arrive plus à parler, elle ne fait que sangloter, et toutes vos tentatives pour la rassurer sont vaines. Impossible de lui demander de vous dire ce qui se passe, elle ne parvient pas à articuler. Vous vous sentez totalement impuissant. Que faire ? 1 – Une grosse beigne dans la gueule. «...

2

5 … 6 … 7 … !

Titre énigmatique, hein … Non, il ne s’agit pas des mois de grossesse, quoique, en fait, on y est presque, puisqu’on est à 6 mois et demi … Non, il s’agit de bien autre chose … Il s’agit … Des kilos !! 7 putain de kilos (pour moi) depuis le début de la grossesse. Deux choses, dans la phrase précédente : 1 – pardon pour le « putain » 2 – je suis de mauvaise foi Je suis de mauvaise foi, car en fait, je pense que ce qu’on pourrait interpréter comme une « couvade » est un gros prétexte ! Et là je...

0

Tu t’appelles comment ?

C’est un protocole. Lorsque tu annonces une grossesse, voici les trois questions qu’on va te poser le plus souvent : C’est prévu pour quand ? Vous voulez savoir ? Vous avez  choisi un prénom ? Trois questions comme préambule à une foule d’autres qui suivront, toutes plus ou moins coïncidentes à d’autres moments de vie. Ce sera « t’es en quel classe » ou « tu veux faire quoi plus tard », plus tard, il faudra ajouter  « tu l’as déjà fait ??? », ensuite « tu fais quoi dans la vie ? », si tu es une meuf trop bonne, il ne...

10

Bon … ce sera une fille

D’abord, ce n’est pas grave. Il y avait une chance sur deux, on est pas en Chine, et je suis même super heureux. Sauf que … ce sera une fille (soupir) J’ai encore quelques mois pour m’y préparer, mais il semble inéluctable, l’échographie est formelle, que d’ici le début du mois de septembre, je serai le papa d’une petite princesse comme on dit quand on a de la guimauve à la place de la langue. Soyons prosaïque : premièrement, elle va naître dans la France de 2011, ce qui en soit n’est pas une bonne nouvelle. Parce que si ça continue,...