On rentre à la maison

papa poule

Papa content, papa gâteau, papa râleur, papa flippé, papa égoïste, papa une fois, papa deux fois, papa pas riche et finalement, peut être un peu ... papa poule.

Vous aimerez lire également...

17 Réponses

  1. Lorelei dit :

    oh ben un article sérieux, ça va t’es pas malade? lol
    non je t’embête, c’est un très bel article, vraiment!
    bizz

  2. Chouette article mon Daron :). Continue à profiter de ces moments ils passent vraiment trop vite.

  3. papa2Luna dit :

    Toi t’as besoin d’un BON café ! 😉
    (chouette article 🙂 )

  4. Julien dit :

    Bel article,

    Heureusement en effet qu’il y a ces moments de grâce qui nous aident à surmonter la fatigue. « Trouver le temps de les voir ». J’essaierai de m’en souvenir dans quelques semaines, quand le nuits « raccourciront » après la naissance de mon deuxième qui est pour bientôt.

    Et félicitations pour le troisième !

  5. Depuis quelque temps je voyage sur votre blog grâce à l’une de mes filles qui me l’a fait découvrir. Merci à vous pour tous ces bonheurs que vous apportez, c’est ellement rafraîchissant. Félicitations pour cette merveilleuse famille ! La mienne s’est agrandie au fil des années, en 35 ans : un mari (toujours le même, j’y peux rien je l’aime encore et contre toute attente il semble que ce soit réciproque), 5 enfants, 5 petits enfants, des chiens, des amis, le boulot, des tas de déménagements, des grandes joies, des grandes peines, la vie quoi, et tout cela dans une joyeuse (les bons jours…) désorganisation totale. Quand je lis vos articles je me dis que c’est fantastique : malgré toutes les études scientifiques, les hommes et les femmes se ressemblent bien plus qu’on ne l’imagine. La preuve ? La maman que je suis se retrouve complètement dans vos commentaires de papa poule !

  6. Oliv298 dit :

    Plus de 3 ans je suis votre blog et cela fait du bien de lire la parentalité côté Papa. Car sinon dans les autres médias (pub, emissions tv, presse, etc..), à défaut d’entendre parler parentalité côté couple tel que cela devrait l’être, tout est focalisé sur les mamans (qui en font beaucoup hein, ne me lyncher pas svp). Mais oui de nos jours, les papas aussi cavalent de droite à gauche, récupèrent les enfants à l’école, les font manger, les changent, font le ménage, le repassage, etc… Comme le dit la pub sexiste pour un yaourt, « vous savez, les femmes ont 10000 choses à faire dans la journée… ». Hey oh les publicitaires, les papas 2.0 aussi (certains, pas tous je vous l’accorde, mais les mentalités ont bien évoluées). Alors, papa indigne, non loin de là je vous rassure. On est des bons papas, aimants, présents, et c’est bien là l’essentiel. Nos filles (j’en ai deux aussi) ont de la chance.

    • papa poule dit :

      Evidemment 🙂
      Mais je crois que les choses évoluent, non ? Lentement, peut être, mais sûrement …

      • Oliv298 dit :

        L’implication des hommes dans l’éducation et la vie à l’intérieur de la maison s’est grandement amélioré effectivement (mon père ne faisait pas le dixième de ce que je peux faire, mais se consacrait plus à sa carrière), mais l’image que les hommes ont sur ces points, a beaucoup moins changé je trouve. Les clichés dans les médias restent assez forts selon moi (femme = carrière + gestion de la famille + intendance dans la maison, bref des superwomen.). Mais je pense que l’équilibre des tâches est beaucoup plus réel que ça désormais. C’est mon ressenti.

  7. Michelle dit :

    Coucou,
    J’ai pris un réel plaisir à lire ton article. Ce n’est pas facile d’être parent, certes, mais ça nous procure tellement de joie de voir nos enfants grandir et s’épanouir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *