On ne naît pas père … on le devient

papa poule

Papa content, papa gâteau, papa râleur, papa flippé, papa égoïste, papa une fois, papa deux fois, papa pas riche et finalement, peut être un peu ... papa poule.

Vous aimerez lire également...

5 Réponses

  1. Bonjour Papapoule,

    Ca fait maintenant un petit moment que lis tes aventures. A chaque fois, je me projette sur ma propre histoire. Très similaire.. juste un an plus tard !

    Je vous souhaite à tous les trois plein de bonnes choses dans cette nouvelle vie !

    Crapouillaut.

  2. Hélène dit :

    C’est très émouvant et toujours très pur
    Bonne nouvelle vie parisienne ! honnêtement, je préfère ma campagne toulousaine 🙂

  3. Alex2montpel dit :

    Ouah … Quelle déclaration ! J’en ai les larmes aux yeux … Et puis voir que les papas poules (comme mon chéri d’ailleurs !) existent me réchauffe le coeur pour tous les enfants qui ont la chance d’être les leurs !

  4. Je tombe sur ce beau message en tapant sur mon copain Google « jeune papa en galère ».
    C’est beau et bien écrit.
    Merci.

  5. Laetitia dit :

    ( ça fait ca aussi quand on devient maman alors qu’on ne s’était jamais projetée dans ce rôle là…. C’est chouette, c’est touchant, j’aime votre façon de narrer et de nous confier vos grands et petits moments)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *