Catégorie: J’en rajoute à peine

Il faut savoir une chose, je n’exagère jamais. Non. Ou alors un petit peu. De temps en temps. Mais vraiment pas souvent. Promis.

4

Assumons d’être (parfois) des parents indignes

C’est le week-end. Vous rentrez à la maison harassé par une semaine de travail, mal remplie de réunions inutiles, de sandwichs mâchonnés et cafés machinés. Enfin, c’est le week-end. Dans un monde idéal, vous vous précipiteriez vers le canapé, commanderiez une pizza et passeriez un bon moment devant je ne sais quel programme forcément futile. Avant de sortir, peut-être, danser ou boire des verres, pour finir échoué, quelque part à l’aube grise, un sourire adolescent collé aux lèvres. Mais non. C’est le week-end, et désormais, il y a des enfants à gérer. Des enfants en fusion, bien échauffés par leur semaine aussi,...

19

Encore un matin …

La joie des petits matins en famille. On a tous l’image d’Epinal de la famille parfaite, souriante, rassemblée autour de la table du petit déjeuner avec des fruits, du muesli, du jus d’orange frais. Pas un mot plus haut que l’autre, l’harmonie, la douceur … Quelle arnaque !