Desseins d’enfants

papa poule

Papa content, papa gâteau, papa râleur, papa flippé, papa égoïste, papa une fois, papa deux fois, papa pas riche et finalement, peut être un peu ... papa poule.

Vous aimerez lire également...

5 Réponses

  1. Amapola dit :

    Doué ou non en dessin peu importe… vos mots sont à eux seuls une très belle illustration de ce que vous ressentez.
    Ce que vous éprouvez, je le partage. Je suis tiraillée entre différentes émotions, complètement sonnée, désireuse de me réveiller enfin… de réaliser qu’en fait non, en 2015, on ne répond pas aux dessins et à l’humour par un massacre à la kalachnikov. J’aimerais croire qu’une guerre pour la liberté d’expression n’est pas en marche, que cette montée de l’extrémisme ne nous désigne pas tous comme des Charlie potentiels dès lors que nous prenons position contre ces terroristes.
    Merci d’avoir mis des mots sur tout cela.

  2. Florent dit :

    Les crayons bien affutés font mal visiblement, continuons comme cela.
    Léguons ce combat de toujours à nos enfants, leur génération ne connaîtra sans doute pas la paix, mais ils pourront être de son côté.

    Ma fille a un an, elle ne dessine pas encore, mais je crois que je vais lui acheter sa première boîte de crayons… Au moins, nous pourrons rire tous ensemble.

  3. Maman Marmotte dit :

    Toujours incrédule, l’impression d’avoir basculé dans la 4e dimension, et de me demander comment d’anciens enfants (car ces brutes ont tout de même été un jour des enfants), comment donc ces gamins sont devenus des assassins.
    Comment peut-on justifier de répondre à un crayon par une arme ?

    Dans « Questions sur les miracles » (1765), Voltaire avait écrit: « Le droit de dire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse (…) Soutenons la liberté de la presse, c’est la base de toutes les autres libertés, c’est là qu’on s’éclaire mutuellement… »

  4. Anna dit :

    Votre billet est très touchant. D’énormes pensées à tous les 12…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *