Confession intime

papa poule

Papa content, papa gâteau, papa râleur, papa flippé, papa égoïste, papa une fois, papa deux fois, papa pas riche et finalement, peut être un peu ... papa poule.

Vous aimerez lire également...

8 Réponses

  1. Sophie dit :

    Oui je te rassures c’est tout pareil ici. Mon loulou a 6 mois et les differents faits divers que l’on voit sur des suicides d’ados, des meutres, les accidents d’autocars….on ne peut pas rester zen…depuis que je suis maman j’ai encore plus d’empathie je m’imagine à la place des familles…mais comme tu le dis cela ne dure pas et heureusement on ne vivrait plus sinon et nos bouts d’choux non plus ;-D

  2. papacharlie dit :

    Encore une fois je partage complètement ce qui est écrit…
    J’ai d’ailleurs cette vague impression de découvrir en lisant ce blog ce qui va m’attendre ; ma fille ayant quelques mois de moins (15 mois).
    Pour ce qui est de flipper, effectivement, je me dis qu’être parent c’est aussi apprendre à vivre avec ces (petites) angoisses quotidiennes… Les miennes ont même commencées avant que ma fille ne naisse (peur de la fausse-couche, peur de la trisomie, ou autre maladie, etc..) Mais bon, comme nos parents, on les surmontera une à une…

    • papa poule dit :

      Oui, en ce qui me concerne aussi la grossesse était émaillée de toute sorte d’angoisse. C’est sans doute assez sain, finalement.

  3. lilou dit :

    En fait, t’es juste normal…
    Je crois qu’en fait, c’est pas flipper qui n’est pas normal…
    C’est un package: un truc tout mignon qui fait des bisous, des sourires, des câlins, qui nous fait grandir (un peu) avec tout ce qui va avec de moins mignon: les angoisses, les peurs, les couches qui puent, les maladies infantiles, les nuits blanches etc…

  4. carlouche dit :

    vous avez mis les mots sur ce qu il m ettait difficilement explicable…
    a un tel point que les larmes, pauvre emotive que je suis me sont venus des la lecture des premieres lignes!!!!

  5. valvet dit :

    ma grand-mère dit toujours que c’est lorsque que l’on devient parent que l’on découvre ce qu’est la peur… et elle a bien raison !! si on s’inquiète, c’est qu’on les aime nos petits monstres !! sur ce, vais boire un grand café après une nuit bien difficile, biz à vous et vos femmes !

  6. Je découvre ton blog et me délecte de tes récits…
    Merci de cette légerté dans tes histoires, super amusant !
    Une maman de 2 enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *